« Recherche »

le laboratoire de l'eau et de l'environnement

la recherche pour l'avenir

Recherche

évaluer l’empreinte des activités de la construction
sur l’eau et l’environnement

Considérée comme le principal vecteur de propagation des polluants dans l’environnement, l’eau est au cœur des préoccupations de l’école. En créant son Pavillon de l’Eau et de l’environnement en 2009, l’ESITC s’est donné les moyens d’initier une activité de recherche à son image, réactive et opérationnelle. Son expertise : évaluer les mécanismes d’impact sur l’environnement des activités de construction. Elle s’applique au sol, aux nappes phréatiques et aux eaux de surface. Ses travaux s’intéressent aussi bien aux phases de chantiers comme à celles de l’exploitation des infrastructures de transport et des bâtiments. Avec son Conseil scientifique et ses partenaires publics et privés, ce jeune pôle crée des synergies scientifiques et techniques mais aussi pédagogiques, en plein essor.

mieux connaître et gérer les processus de pollution

Photo d'un élève en travaux pratiques d'environnement

  • Améliorer les connaissances relatives aux émissions dans l’eau de polluants issus des matériaux de construction, neufs ou recyclés, constituant les ouvrages (bâtiment, routes, …), et au devenir de ces polluants

Conformément au règlement européen n° 305/2011 établissant des conditions harmonisées de commercialisation pour les produits de construction, ces produits doivent satisfaire à un certain nombre d’exigences fondamentales. Ils ne doivent pas notamment présenter d’impact excessif sur la qualité de l’environnement tout au long de leur cycle de vie. Il convient donc :

  • d’identifier les substances susceptibles d’être solubilisées lors du contact de ces matériaux avec l’eau,
  • de comprendre les mécanismes de relargage mis en jeu
  • de déterminer les quantités relarguées à l’aide d’essais de lixiviation statiques et dynamiques

L’équipe recherche de l’ESITC Cachan s’intéresse également au devenir de ces polluants solubilisés, et particulièrement à leur interaction avec les composantes des sols, afin d’estimer leur degré de rétention ou de mobilité dans l’environnement.

  • prise en compte du bitume dans la caractérisation environnementale des matériaux recyclés pour la route (projet avec Eurovia, MRF-DLB et l’ USIRF)
  • étude de caractérisation environnementale des matériaux alternatifs issus de plateformes de tri et valorisation des déchets du BTP (projet avec la FNTP)
  • caractérisation physique, chimique et environnementale des matériaux recyclés de bétons (projet avec l’ESTP)
  • diagnostic environnemental rapide des matériaux recyclés issus du BTP (projet avec Eurovia, MRF-DLB et l’ADEME)
  • relargage des substances dangereuses par les matériaux de construction au contact de l’eau. Étude du comportement à la lixiviation dynamique de monolithes de matériaux traités au liant hydraulique et d’enrobés bitumineux (projet avec Eurovia, Colas et l’USIRF)
  • évaluation du relargage en substances dangereuses réglementées de sables et graves naturels (projet avec l’UNPG)

Parution presse :

Journal of Environmental Management – Vol 176, page 79-85, Juil. 2016

Déchets Sciences et Techniques – N°71, Oct. 2016

projets sur cette thématique

Photo de tubes à essais

  • Progresser dans la gestion des pollutions afin de préserver la qualité des eaux superficielles et souterraines.

Cette thématique s’intéresse aux procédés de traitement des pollutions émises par les activités du BTP et aborde la vulnérabilité des ouvrages destinés à contenir ces pollutions et qui sont au contact des milieux naturels (bassins d’infiltration ou de rétention).

projets sur cette thématique

  • Étude de la pollution des sédiments présents dans les bassins de rétention des eaux de ruissellement sur les routes et autoroutes (projet avec l’IFSTTAR)
  • Neutralisation des effluents issus du nettoyage des bennes à béton sur les chantiers (Projet avec Eiffage Construction)
  • Caractérisation et traitement des effluents issus du décapage des banches à béton en vue de leur réutilisation (Projet avec Eiffage Construction)

La finalité de l’ESITC Cachan est de former des ingénieurs motivés par la conduite de travaux, sensibilisés aux problématiques environnementales et ouverts aux évolutions scientifiques et techniques propres à leur domaine de compétences. Dans cette optique, l’ESITC Cachan s’attache à développer leur curiosité, leurs sens critique et esprit d’initiative, qualités incontournables pour définir et réaliser par la suite des projets d’envergure. La recherche menée à l’ESITC Cachan sert cet objectif tout au long du cursus. En collaboration avec les enseignants-chercheurs de l’école, un certain nombre de modules de formation par la recherche a été introduit pour permettre aux élèves d’acquérir dès la première année les méthodes et les outils de la recherche.
Afin d’assurer l’adéquation de la formation par la recherche dispensée aux élèves avec les objectifs de l’école, la Directrice de la Recherche est membre du Conseil de Perfectionnement de l’établissement, qui définit les orientations stratégiques en matière d’enseignement.

une mission pédagogique, scientifique et technique

Le laboratoire de l’ESITC Cachan met également son expertise dans le domaine de l’eau au service des entreprises des travaux publics et du bâtiment, et propose des missions d’études et de recherche industrielles.
Prestations d’analyses physico-chimiques :

  • sur les matériaux : contenu total en métaux, en micropolluants organiques, essais de lixiviation (batch, colonne, sur éprouvettes),
  • sur les eaux (eaux douces, eaux résiduaires).
  • Assistance à maîtrise d’ouvrage : réalisation de la préparation des échantillons, des analyses, de l’exploitation des résultats, rapport d’étude
  • exemple 1 : étude de caractérisation environnementale des matériaux alternatifs issus de plateformes de tri et valorisation des déchets du BTP (projet pour le compte de la FNTP),
  • exemple 2 : évaluation du relargage en substances dangereuses réglementées de sables et graves naturels (projet pour le compte de l’UNPG).

 

MARIANE AUDO Enseignant-Chercheur permanent en éco-matériaux, est titulaire d’un doctorat en chimie des matériaux de l’Université de Nantes. Elle a débuté sa carrière au sein du Laboratoire des Sciences de l’Ingénieur pour l’Environnement de La Rochelle, en s’intéressant à la valorisation des laitances de béton prêt à l’emploi dans la fabrication de béton et de graves. Elle a rejoint l’ESITC Cachan en septembre 2016 dans la cadre de la création du laboratoire de recherche commun aux 3 ESITC.

Enseignements :

  • TC1 : initiation à la formation par la recherche par un projet de veille scientifique, cours de chimie appliquée aux matériaux de la construction
  • TC2 : enseignement de la Résistance des Matériaux
  • TC3 : cours sur les bétons
  • TC4 : cours sur l’Environnement et formation par la recherche : encadrement de projet de recherche industriel
  • TC4A : formation par la recherche : encadrement de projet de recherche industriel

le Conseil Scientifique

définit les orientations stratégiques en matière de recherche. Il se réunit 1 à 2 fois par an.

les moyens

Pour mener ses travaux de recherche, l’ESITC Cachan a fait l’acquisition de moyens analytiques permettant l’extraction et l’analyse de traces de polluants organiques et minéraux :

  • dispositifs de lixiviation en colonne ou en batch (sur granulats et monolithes)
  • dispositifs d’extraction au solvant organique
  • chromatographe en phase couplé à un spectromètre de masse
  • polarographe
  • spectromètre visible (de laboratoire ou portatif)

les partenariats et collaborations

 

Formulaire « DOCUMENTATION »

Recevoir une documentation

 

Accès bve